« Vers Paris sans sida » : Premier point d’étape sur les mesures mises en oeuvre

jeudi 1 décembre 2016

Télécharger le communiqué

 

Anne Hidalgo, Maire de Paris, a reçu cette semaine une vingtaine de représentants de la lutte contre le VIH afin d’échanger sur le déploiement de la stratégie « Vers Paris sans sida » et de leur présenter les premières mesures mises en œuvre. 

Un calendrier maîtrisé pour accélérer la riposte à l’épidémie à Paris
Adoptée à l’unanimité par le Conseil de Paris le 18 mai 2016, la stratégie issue du rapport « Vers Paris sans sida », remis à la Maire de Paris1 par l’épidémiologiste France Lert, a été mise en œuvre selon le calendrier prévu : création d’un poste de coordinateur et d’un comité stratégique composé de 50 experts, mise en place d’un tableau de bord d’indicateurs épidémiologiques en partenariat avec l’ANRS, coordination avec le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis qui a initié une démarche similaire et création d’une association destinée au financement de l’accélération de la riposte à l’épidémie à Paris.
Un financement supplémentaire d’1 M€ pour agir vite et efficacement
La stratégie parisienne, par son approche globale des causes de l’épidémie, son volontarisme et son pragmatisme, a reçu le soutien financier de plusieurs entreprises et fondations. Avec un budget prévisionnel d’1 M€ pour 2017, dont 10% abondés par une subvention de la Ville de Paris, l’association « Vers Paris sans sida » va financer dans les prochaines semaines :

  • Le doublement de la capacité de dépistage communautaire des associations intervenant auprès des migrants dans les quartiers prioritaires : financement forfaitaire de 5000 dépistages par TROD en complément des dotations de l’Assurance maladie ;
  • La création de 11 consultations hebdomadaires dédiées à la PrEP (prophylaxie pré-exposition) dans les centres de dépistage parisiens (CeGIDD), soit une capacité de 1000 patients supplémentaires sous PrEP.

Simultanément, la Ville de Paris poursuit son engagement pour promouvoir et faciliter l’usage du préservatif : la 9e édition de l’opération « Café Capote » aura lieu du 1er au 11 décembre dans les établissements volontaires des 11 arrondissements parisiens participants. Pour la première fois cette année, deux tailles de préservatifs seront proposées pour répondre au mieux aux besoins de chacun.
Un partenariat avec Santé Publique France pour amplifier le message de la prévention diversifiée
« La lutte contre le VIH connaît une révolution : avec les moyens à notre disposition, nous pouvons inverser la courbe des contaminations », affirme Bernard Jomier, adjoint à la Maire de Paris en charge de la santé, du handicap et des relations avec l’AP-HP.
La Ville de Paris s’associe à la campagne de promotion de la prévention diversifiée de Santé Publique France, auprès des hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, en renforçant sa visibilité à Paris.
En 2017, avant d’accueillir la 9e Conférence internationale HIV Science2, la Ville de Paris lancera une campagne plus large à destination de toutes les populations touchées par l’épidémie.
Un engagement international des villes contre le sida
Dans la continuité de son engagement de solidarité internationale, la Ville de Paris organise en 2017, avec ses partenaires ONUSIDA et IAPAC, un séminaire des villes d’Afrique francophone signataires de la Déclaration de Paris3.

Contact presse : Barbara Atlan / presse@paris.fr / 01 42 76 49 61 

 

Voici les 4 visuels de la campagne que vous pouvez largement partager

post_v4plan-de-travail-1post_v4plan-de-travail-4

 

 

 

 

 

 

 

 

post_v4plan-de-travail-3post_v4plan-de-travail-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’information et la prévention sont les meilleures armes pour lutter contre le #SIDA @santeprevention #AffichonsNosConvictions #JMS2016 #HIV

Vous pouvez également retweeter les messages d’ @ElusPSParis

Partager :

Réagir

agenda

    No events

Groupe Socialiste et Apparentés
5 rue de Lobau
75004 Paris
Tél : +33(0)1 42 76 54 82