Attractivité de Paris : l’incohérence de Nathalie Kosciusko-Morizet et de la droite parisienne

mardi 9 décembre 2014

Télécharger le communiqué en pdf

 

La présidente du Groupe UMP au Conseil de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a récemment déclaré que l’ouverture des magasins le dimanche à Paris créerait immédiatement plus de 2 000 emplois et génèrerait, rien que sur les Grands boulevards, 130 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire par an.

 

On ne peut que s’étonner de ces affirmations péremptoires qu’aucune source ou référence ne vient corroborer.  Au contraire, en six mois d’auditions, la mission d’information et d’évaluation du Conseil de Paris sur le travail nocturne et dominical, présidée par Bernard Gaudillère, n’a jamais pu être destinataire de la moindre étude fiable à ce sujet.

 

Reste que, si Nathalie Kosciusko-Morizet se veut l’ardente défenseure de l’emploi, comment justifie-t-elle alors son refus d’un investissement privé de plus de 500 millions d’euros pour la Tour Triangle et la création de 5000 emplois, chiffres attestés et aisément vérifiables sur lesquels s’engage l’opérateur et financeur Unibail ?

 

Nous avons pour notre part un devoir d’efficacité dans notre action pour l’attractivité de Paris. Contrairement à Mme Kosciusko-Morizet, nous refusons de lâcher la proie pour l’ombre et sommes frappés par l’incohérence des prises de positions successives de la droite parisienne.

Partager :

Réagir

agenda

    No events

Groupe Socialiste et Apparentés
5 rue de Lobau
75004 Paris
Tél : +33(0)1 42 76 54 82